Le Blog

Ici on parle de vêtements et d’accessoires vintage, de leur petite histoire et parfois de la grande Histoire ! On parlera également d’environnement, d’associations soutenues par Jeannette en Chemisette et de l’importance des achats de seconde main pour la planète !

Le plus grand défi de l’humanité

Aurélien Barrau livre

🌱  » Pourquoi sommes-nous libres de détruire le monde et de décider que nos enfants ne pourront pas y vivre ? Donc de les tuer. Faut-il se battre pour que nous conservions la liberté de nier la vie ?  »
Ces mots forts de sens, nous les devons à Aurélien Barrau, astrophysicien et non pas écologue comme il le rappelle dans la préface de son livre  » Le plus grand défi de l’histoire de l’humanité ». Ce livre, je le cherchais depuis l’an passé, date de sa sortie, en seconde main. Un inconnu l’a déposé dans une boîte à livre et je l’en remercie !
Aurélien Barrau sonne l’alarme face à l’ampleur du désastre de la vie sur Terre. Ne plus ignorer et agir pour la Nature, pour les générations à venir. Il dresse ici les symptômes d’une planète que l’on abandonne, que l’on prive et que l’on asphyxie d’heure en heure. On y apprend par exemple que chaque année, 80.000 kilomètres carrés de forêt disparaissent. Et ce chiffre est en constante augmentation.
Ce livre n’est pas juste un énième livre sur la catastrophe écologique que nous ne devons plus ignorer. Non, c’est un livre fort, à prendre en considération et qui donne à réfléchir. Réfléchir à notre manière de consommer par exemple, d’acheter moins mais mieux, de manger moins de viande … Il nous faut réinventer la Nature, y prendre part et mieux la considérer.
Pendant la crise du covid, on parlait du  » monde d’après « , mais quel monde ? quel est donc ce « monde d’après  » qui reprend les bases et les conséquences du  » monde d’avant  » ?

Je m’intéresse de près aux créations de réserves de vie sauvage en France et partout ailleurs. Je me dis qu’il y a fort à faire dans ce domaine, dans la préservation de lieux de vie sauvages. Elles sont malheureusement encore trop rares. La France s’est engagée à placer 2% de son territoire en  » protection forte  » dès cette année mais où en est-on vraiment ?

Nous devons rester optimistes quoi qu’il en soit et protéger ce que nous pouvons encore protéger. Nous pouvons aussi, grâce à nos voix, nos votes, faire entendre nos choix ! A nous de choisir: un monde plus beau pour nos enfants, c’est çà, le grand défi !


Le livre sera soit partagé à nouveau dans une boîte à livres ou à gagner lors d’un prochain concours avec une box spéciale  » seconde main  » ! Dans tous les cas, la culture se partage et les idées aussi ! 🌱

Pour aller plus loin : Lisez l’article sur la Réserve naturelle de Chérine dans l’Indre par la WWF

article écrit le 11/09/2020

 

 

L’économie circulaire pour les lunettes !

La collection de lunettes vintage a fait son apparition sur l’eShop. Car oui, une autre mode, plus durable, est possible en matière de lunettes ! L’occasion de lutter contre la surconsommation !

Lunettes de vue vintage 70s fines branches

En France, 4 millions de paires de lunettes sont renouvelées chaque année. 10 millions de paires de lunettes encore utilisables sont jetées tous les ans en Europe et aux Etats-Unis.

Les lunettes ne sont malheureusement pas recyclables : dans son guide du tri en ligne, l’Ademe indique qu’elles doivent être jetées « dans la poubelle des ordures ménagères ». Elles seront donc par la suite incinérées ou enfouies.( source Kaizen )

Mais il est possible de leur redonner une seconde vie : soit en les donnant à des associations ( les bornes de collecte chez les opticiens ) ou en préférant l’achat de seconde main.

Pourquoi continuer à produire en masse des lunettes, alors qu’il nous est possible de redonner vie à d’anciennes paires, de trouver des modèles exceptionnels, qui plus est, vintage et de grande qualité ?

Depuis les années 90, la production s’est accélérée et s’est internationalisée vers l’Est avec l’arrivée de l’industrialisation.

La majorité de ces lunettes sont en plastique (plastique injecté, acétate de cellulose ou Grilamid) ou constituées d’un mélange de métaux (titane, aluminium, acier inoxydable, cobalt, nickel) et, surtout, sont fabriquées en Asie, quoi qu’en disent certaines appellations « trompeuses » (made in France, fabrication française, label Origine France garantie…).

Voilà pourquoi Jeannette en Chemisette souhaite proposer et revaloriser des anciennes paires de lunettes chinées en brocantes et associations.

Toutes les lunettes proposées sur l’eShop sont d’occasion et ont déjà été portées. Elles comportent souvent des traces d’usures liées au temps qui passe…Jeannette en Chemisette n’étant pas un opticien, il paraît évident de demander conseil à votre opticien pour la mise aux normes des verres de vos nouvelles montures. La pose de verres neufs chez votre opticien, même sur des montures de seconde main, pourra faire l’objet d’une prise en charge par l’Assurance Maladie. Enfin, toutes les montures anciennes peuvent se fragiliser lors de la pose de nouveaux verres, notamment pour les verres d’une plus grande épaisseur sur des montures en plastique. Assurez-vous donc auprès de votre opticien que la pose de nouveaux verres ne sera pas sans danger pour vos nouvelles lunettes !

 

👍 : L’association Lunettes sans frontières collecte par voie postale des lunettes pour les malvoyants démunis. Une trentaine de bénévoles s’affairent au siège pour trier les lunettes, qui sont d’abord lavées, puis mesurées afin d’être classées selon leur puissance. Elles sont ensuite envoyées, notamment en Afrique, vers des associations, des cliniques ou des dispensaires qui s’occupent d’équiper les bénéficiaires.

 

Sources: Ademe, Kaizen, The Flonicles
Article publié le 04/09/2020

 

Trouvaille d’un jour : 

La broche ancienne trèfle à quatre feuilles en Saphiret, vers 1900.

Broche Saphiret 1900

Connaissez-vous le Saphiret ?

Peu connu, le verre saphiret mérite quelques explications ! 

Le verre Saphiret a été fabriqué à Gablonz, en Tchécoslovaquie au milieu du XIXe siècle en mélangeant de l’or fondu à du verre de couleur saphir. Le résultat donne une couleur rouge brique ou brun, reflétant du bleu à la surface. La production de ce verre a été arrêtée peu de temps après le début du XXème siècle, car il n’était plus rentable, l’or ayant pris de la valeur. Les bijoux contenant des saphirets sont soit victoriens, édouardiens ou Arts and Crafts.

Boucles d’oreilles en Sappharine

 

Il existe une autre pierre dite ‘Sappharine‘, aux coloris plus clairs, rose pâle à beige. Ces pierres fabriquées en Allemagne avant les années 1950, ont été conçues pour imiter les saphirets. Ces pierres sont de couleurs uniformes, tandis que les pierres de saphirets ont plus de clarté et de densité.

Longtemps oubliée, la pierre de Saphiret est aujourd’hui très recherchée, notamment en Asie. 

Publié le 05/07/2020

 

Le prix de la consommation

Logo Vendredi Vert

 

Pourquoi acheter d’occasion un vêtement si je peux l’acheter neuf ?

Le textile, deuxième industrie la plus polluante pour la planète

Responsable de 10% des émissions mondiales de carbone et de 22,5% d’usage des pesticides, le textile figure au deuxième rang des industries les plus polluantes pour la planète, derrière le pétrole. En cause notamment: l’usage massif de fibres synthétiques issues de la pétrochimie, qui rejettent quantité de microplastiques au moment du lavage, mais aussi de produits chimiques pour les teintures.

Quant au coton, 10’000 litres d’eau sont nécessaires pour en produire un kilo. Sans compter l’usage intensif d’insecticides et de pesticides. Le coton bio reste encore marginal sur le marché, ses fils étant généralement moins résistants que ceux issus de la culture conventionnelle.

La surconsommation de vêtements est due à un changement radical de la mode depuis les années 1990. Les marques de la fast-fashion cherchent à produire toujours plus, toujours plus vite et à moindre coûts. Pour s’adapter constamment aux dernières tendances et aux goûts des consommateurs, et vendre ainsi davantage, certaines grandes firmes sont capable de renouveler leurs collections tous les quinze jours – contre 18 mois dans les années 70 !

Et nos habitudes vont-elles évoluer ? La crise sanitaire n’a pas eut l’effet escompter comme on aurait pu le penser … une prise de conscience du modèle consumériste actuel ? Non, hélas. Le gros du marché du textile restera un marché discount et de volume selon les spécialistes de la filière. Le modèle, basé sur des prix en magasins très attractifs, impose aux marques de recourir à une main d’œuvre peu payée, la plupart du temps en dehors de l’Europe.

Pourtant, il est possible de repenser notre modèle de consommation en terme d’habillement. Pourquoi acheter un vêtement neuf quand on peut en trouver un autre de plus belle qualité et à un coup modéré ? Pourquoi ne pas essayer ?

Les vêtements fabriqués avant les années 90 étaient de très bonne facture et duraient des années … ils étaient fabriqués en France ou en Europe, gage de qualité.

Sur la boutique en ligne Jeannette en Chemisette, les vêtements proposés sont tous des vêtements de seconde-main, des années 50 parfois jusqu’à la fin des années 80. Ils ont été sélectionnés à la main, dans des associations ou directement chez leurs anciens propriétaires pour leur qualité, leur singularité. Pour leur authenticité.

Chaque vêtement à une histoire, à nous de la faire perdurer.

Parce que nous pouvons dire Stop ! à la fast-fashion, parce que nous pouvons refuser d’acheter des vêtements de mauvaise qualité à bas coûts…

Parce que nous le devons à la planète, aux générations futures.

En achetant de la seconde-main, du vintage, vous contribuez à préserver la planète, à soutenir des associations ou je vais chiner mes articles ; à soutenir également l’économie circulaire, ainsi qu’une petite entreprise locale, qu’est la mienne !

Alors Merci, Merci et encore Merci !

Article publié le vendredi 03/07/2020

 

✨ Petit bout d’Histoire : la Minaudière en perles de la parasolerie Derouet à Angers✨

 

Minaudière Derouet Angers St Aubin

Cette petite minaudière ancienne des années, semble t-il 40/50, a été dénichée ce weekend dans un vide-maison. Elle est entièrement recouverte de petites perles cousues à la main sur un tissu de satin couleur ivoire. Elle a également d’autres perles plus imposantes sur l’ouverture ainsi qu’un petit fermoir doré avec encore quelques perles. Cette pièce est tout à fait singulière, elle provient d’une ancienne parasolerie située au 50 rue St Aubin à Angers. Il est rare que je tombe sur d’aussi jolies et anciennes pièces et encore moins de ma ville actuelle!

J’ai donc cherché quelques informations et j’ai trouvé un petit article sur les Archives Départementales qui dit ceci :

Parapluies: Un conseil ! Avant de faire vos achats, allez visiter la Parasolerie Saint-Aubin, créée par Armand Derouet en 1908, 50 rue Saint-Aubin. Tout ce que l’on désire au meilleur prix en parapluies, cannes, maroquinerie, articles de voyage, réparations. 

Parasolerie St Aubin début XXème

En poussant un peu dans mes recherches, j’ai pu apprendre qu’une entreprise de parasolerie avait été fondée en 1840 à Angers sous le nom de Parasolerie Française. Elle cessera son activité en 1930 et la manufacture de parapluie sera détruite en 1978.

N’ayant pas trouvé d’autres informations sur l’enseigne Derouet, j’en ai conclu qu’elle n’existait peut-être plus dans les années 70, n’ayant plus de manufacture de parapluie et donc d’approvisionnement direct sur Angers … mais tout cela me parait encore bien flou et un passage aux Archives serait fort intéressant !

En tous les cas, cette minaudière résulte d’un savoir-faire disparu ici sur Angers et dans d’autres régions de France.

Ce petit bout d’histoire m’a touché, même s’il a des traces du temps qui passe, des perles qui se détachent un peu de cette histoire … Peut-être bien qu’il a plus sa place dans un musée que dans un placard abandonné. Peut-être bien qu’on devrait l’admirer pour comprendre les petites histoires de nos régions, des créations d’antan, de la dame qui, un jour, passa le seuil de la maison Derouet pour s’offrir ce charmant petit objet !

Minaudière Derouet Angers

 

Retrouvez cet article ici ! ✨

28 juin 2020

2 réflexions au sujet de « Le Blog »

  1. Article très intéressant et qui donne envie d’en savoir plus ! ; )

  2. Merci Aurélien 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.